Guinée-Découverte, le site de référence pour vos renseignements, découvertes touristiques et culturelles.
  • Accueil
  • > Guinée (Histoire- Géographie)

Hydrographie de la Guinée
28 janvier, 2017, 7 07 07 01071
Classé dans : Guinée (Histoire- Géographie)

Hydrographie JPEGLa Guinée est le château d’eau de l’Afrique de l’Ouest. La plupart des fleuves prennent leur source en Guinée: -Niger -Sénégal -Gambie -Koliba -Kolonté -Gavally -Diani -Makona…    Le massif du Fouta Djallon constitue le centre de dispersion des eaux vers les divers bassins. En haute Guinée, le fleuve Niger prend sa source à Faranah. 



La population guinéenne
15 novembre, 2015, 2 02 23 112311
Classé dans : Guinée (Histoire- Géographie)

Femme peul

Aujourd’hui, avec le brassage ethnique, il est difficile de répartir la population sur le territoire nationale. Elle est essentiellement constituée de jeunes de moins de 20 ans et habite les grandes villes.    La population guinéenne se caractérise par une diversité d’ethnies et de langues.   – Les soussous, bagas, nalous, landoumas, mikhiforès occupent essentiellement la Basse Guinée.   – Le Foutah Djallon  est la région des peuhls et djallonkés. Il faut y ajouter les bassaris, badiarankés, foulacoundas, diakankés, tyapis, sarakollés, toucouleurs et limbas.   – En Haute Guinée, en plus des malinkés, il faut y ajoutée les peuhls, wassoulounkés, kourankos et djallonkés.  -les guerzés, tomas, manos, kissis…occupent la Guinée Forestière . 



Histoire de la Guinée en Soussou 1
20 janvier, 2013, 7 07 58 01581
Classé dans : Guinée (Histoire- Géographie)

]Histoire de la Guinée en Soussou 1 dans Guinée (Histoire- Géographie) histoire-de-la-guinee-jpeg-1Ecoutez l’histoire



Histoire de la Guinée en Soussou 2
20 janvier, 2013, 7 07 54 01541
Classé dans : Guinée (Histoire- Géographie)

Histoire de la Guinée JPEG 2Ecoutez l’histoire 



Histoire de la Guinée en Soussou 3
20 janvier, 2013, 2 02 23 01231
Classé dans : Guinée (Histoire- Géographie)


Histoire de la Guinée en Soussou 3 dans Guinée (Histoire- Géographie) histoire-de-la-guinee-jpeg-3
Ecoutez l’histoire 



Les religions en Guinée
4 novembre, 2010, 18 06 45 114511
Classé dans : Guinée (Histoire- Géographie)

cartepostale2.jpg

Les religions en Guinée:

L’Islam est la pricipale religion en Guinée avec plus de 85% de la population, vient en seconde position le Chritianisme avec plus de 8%.

Les autres suivent les religions traditionnelles. La plupart des chrétiens vivent en Guinée forestière et à Conakry.

Les animistes sont essentiellement en Guinée forestière et en petit nombre en Haute Guinée.

La mésentente religieuse n’existe pas en Guinée. Le mariage mixte entre musulmans et chrétiens en est la preuve. Il existe en Guinée de nombreuses familles musulmanes qui fêtent Noël.



Historique de la ville de Conakry
14 août, 2010, 14 02 40 08408
Classé dans : Guinée (Histoire- Géographie)

Photo KaloumHistorique de la ville de Conakry:

Le site de l’îleTombo fut choisi pour abriter Conakry, chef lieu des Rivières du Sud. Il sera relié à la presqu’île de Kaloum par une route d’accès. Des lotissements vont déterminer des avenues, des boulvards, la route du Niger et la corniche. La construction du port protégé de la houle par des digues, du chemin de fer Conakry- Kankan (1911 à 1914), de l’aéroport et des voies ferrées Conakry Fria et Conakry Débélé, viendra renforcer le rôle centralisateur de la capitale.

Les villages de Boulbinets, Coronthie et Tombo seront progressivement intégrés dans le processus d’urbanisation. L’augmentation de la population va conduire la ville à déborder rapidement les limites de l’îleTombo pour s’étendre à la presqu’île de Kaloum, créant ainsi une banlieue de plus en plus étirée vers l’intérieur.

Conakry est actuellemnet une grosse agglomération de plus de deux millions d’habitants. La population vit essentiellemnt dans la banlieue où les habitants s’échelonnent sans discotinuité jusqu’à Lansanaya dans la Commune de Matoto et Sonfonia dans la Commune de Ratoma.



L’artisanat dans la préfecture de Kindia à 137 km de Conakry
17 juin, 2010, 6 06 29 06296
Classé dans : Guinée (Histoire- Géographie),Tourisme et voyages

Kindia Janv. 2018 JPEG 1

à Kindia l’artisanat est très développé. Faites un tour dans le marché central de la ville pour découvrir les chaussures en cuir fabriquées par les cordonniers et les beaux tissus indigo fabriqués par les associations des femmes de la localité. Vous pouvez même  y faire des commandes à votre goût. 



Les Préfectures et sous-préfectures de la Guinée.
2 mai, 2010, 4 04 50 05505
Classé dans : Guinée (Histoire- Géographie)

Photos Prefecture

Les sous-préfectures de la Guinée:

BEYLA:

Beyla centre, Boola, Diassodou, Gbakédou, Gbessoba, Karala, Diaraguéréla, Koumandou, Moussadou, Nionsomoridou, Samana, Sinko, Sokourala, Fouala. 

 

BOFFA:

Boffa centre, Corréra, Douprou, Mankounta, Koba- tatéma, Touguifili, Tamita.

 

BOKE:

Boké centre, Bintimondia, Dabiss, Kamsar, Kanfrandé, Kolabundji, Malapouya, Sangarédi, Sansalé, Tanènè.

 

COYAH:

Maneah JPEG

Coyah centre, Manéah, Kouria, Wonkifon.

 

DABOLA:

Dabola centre,Arfamoussaya, Banko, Bissikrima, Dogmen, Kankama, Kindoye, Komédou, N’Déma.

 

DALABA:

Dalaba 4

Dalaba centre, Bodié, Ditinn, Kala, Kankalabé, Kébali, Koba, Mafara, Mitti, Mombéya.

 

DINGUIRAYE:

Dinguiraye centre, Banora, Dialakoro, Diatifèrè, Gagnakaly, Kalinko, Lansanaya, Sélouma.

 

DUBREKA:

Dubreka JPEG

Dubréka centre, Badi, Falissadé, Ouassou, Tanènè, Tondon, Corrérah.

 

 

FARANAH

Faranah centre, Banian, Bindougou, Hèrmakono, Kobikoro, Maréla, Nialia, Passaya, Sandénia, Songoya, Tiro.

 

FORECARIAH:

Forécariah centre, Benty, Kaback, Farmoréah, Kakossa, Maférinyah, Moussayah, Sihourou, Allassuya, Kalia.

 

FRIA:

Fria centre, Banguiné, Banguigney, Tormelin.

 

GAOUAL:

Gaoual centre, Bantala, Foulamory, Kakoni, Koumbia, Touba, Malanta, Wendou- Borou.

 

GUECKEDOU:

Guéckédou centre, Bolodou, Guindimbou, Fangamadou, Kassadou, Nongoya, Ouendékénéma, Tiékolo, Temessadou-dibo, Kouindou, Beindou

 

KANKAN:

Kankan centre, Balandougou, Baranama, Batè- Nafadji, Boula, Gbendou- Baranama, Karfamorya, Koumban, Mamouroudou, Missamana, Moribaya, Tintioulen, Tokounou.

 

KEROUANE:

Kérouane centre, Damaro, Komodou, Konsankoro, Linko, Sibiribaro, Soromaya.

 

KINDIA:

Kindia JPEG

Kindia centre, Bangouya, Damakania, Friguiagbé, Kolenté, Madina Oula, Manbia, Molota, Samaya, Souguéta.

 

KISSIDOUGOU:

 Kissidougou centre, Albadariah, Banama, Beindou, Bardou, Firawa, Kouindiadou, Manfran, Sangardo, Yendè- milimou, Yombiro.

 

KOUBIA:

Koubia centre, Fafaya, Gadha-Oundou, Matakaou, Missira, Pilimini.

 

KOUNDARA:

Koudara centre, Guingan, Termessè, Kammabi, Sambailo, Youkounkoun, Saréboido.

 

KOUROUSSA:

Kouroussa centre, Babila, Balato, Banfélé, Baro, Cisséla, Douako, Kiniéro, Koumana, Komolakoura, Sanguiana, Doura.

 

LABE:

Labé centre, Dalein, Daralabé, Diari, Dionfo, Garambé, Hafia, Noussy, Popodara, Sannou, Tountouroun, Kalan, Kouramangui.

 

LELOUMA:

Lélouma centre, Balaya, Diountou, Pétoye, Lafou, Linsan, Saran, Parawol, Sagalé, Korbé, Tianguel-Bori, Hériko.

 

LOLA:

Lola centre, Bossou, Foumbadou, Gama, Guéasso, Lainé, Kokota, N’zoo, Tounkarata.

 

MACENTA:

Bofossou JPEG

Macenta centre, Balizia, Binikala, Bofossou, Daro, Kouankan, Orémayi, Koyamah, Panzia-zou, Sérédou, Singbédou, N’Zébéla, Watanka, Vassé-rédou.

 

MALI:

Mali centre, Balaki, Donguel-Sigou, Fougou, Gaya, Hidayatou, Dougountouny, Lébékéré, Madina, Salambandé, Madina-Wora, Yambéring, Téliré, Touba.

 

MAMOU:

Mamou centre, Boulliwel, Dounet, Gongoré, Ourékaba, Kégnéko, Konkouré, Niagara, Porédaka, Soya, Saramoussaya, Timbo, Tolo, Téguéréya.

 

MANDIANA:

Mandiana centre, Dialakoro, Faralako, Kantoumania, Kiniéran, Koudianakoro, Koundian, Morodougou, Niantanina, Saladou, Sansando, Balandougou.

 

N’ZEREKORE:

N’Zérékoré centre, Bounouna, Gouecké, Koulé, Koropara, Samoé, Yalenzou, Palé, Kobéla, Soulouta.

 

PITA:

Pita centre, Bantignel, Brouwal-Tappé, Dongol-Touma, Gongoré, Ley Miro, Maci, Sangaréah, Sintali, Timbi-Madina, Timbi-Tounni, Ninguélandé.

 

SIGUIRI:

Siguiri centre, Bankon, Doko, Kintiniar, Maléa, Niagassola, Maboun, Niandankoro, Norassoba, Siguirini, Franwalia, Kiniébakoura.

 

TELIMELE:

Télimélé centre, Bourouwel, Daramagnaki, Gougoudjé, Koba, Kollet, Consotami, Missira, Santou, Sinta, Sarékali, Sogolon, Tarikoye, Thionthian..

 

TOUGUE:

Tougué centre, Fello, Koundoua, Kansagui, Kollet, Koyin, Kona, Kouratongo, Tangali, Fatako, Kollagui.

 

YOMOU:

Yomou centre, Gbanié, Bhéta, Gbigna-mou, Booué, Diécké, Péla.

Carte Guinee JPEG

 

Le nom des lieux:

En Guinée, le nom des lieux n’est pas pas fortuit, il est souvent en rapport avec la langue, l’histoire ou la culture de la localité.  Les suffixes (a,ah,ya) pour le sousou et (la,dou) pour le malinké sont liés aux fondateurs ou à l’histoire du village.  - Exemple: Moussaya, Kindia, Mambia, Laminaya porte le nom du fondateur. En poular, Horè veut dire tête, Horèdiamma signifie tête de diamma. Ce nom provient de la source de la Haute Gambie. – Les noms comme: Cisséla, Niagassola, Mamouroudou ou Kissidougou ont un lien avec l’histoire ou le fondateur.

Excursion 3

Carte culturelle JPEG

Vous pouvez nous laisser vos impressions sur notre répondeur vocal au 00224 628 20 70 13 ou nous écrire à l’ adresse mail: contact@guinee-decouverte.com 



les animaux
1 mars, 2010, 4 04 02 03023
Classé dans : Guinée (Histoire- Géographie)

animaux2802.jpg

La faune guinéenne:

Certains animaux ont disparu ou ont vu leur nombre diminué de façon notable, tels le lion, l’éléphant, la panthère et surtout l’hyène qui n’existe présentement que dans quelques zones rurales reculées.

En revanche, certains espèces sont toujours très répendues, comme les singes, phacochères, chimpanzés, aggoutis…

D’autres sont confinées dans des secteurs reduits, par exemple l’éléphant de Wouré Kaba (Mamou), dans le sud Simandou aux alentours de la réserve sénégalaise de faune du Niokolo- Kaba.            

La faune est moins abondante en Guinée Forestière que dans les autres régions naturelles. Les phacochères assez nombreux, se localisent dans des régions à forte prédominance musulmane, de sorte qu’on ne les tue surtout que pour protéger les cultures.

Il existe au sommet des Monts Nimba classés depuis 1981 Réserve de la Biosphère un crapaud vivipare unique au monde.

Centre de Conservation pour Chimpanzés 

C C C JPEGPas de droits sur l'album 308709


12

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus